Vie étudiante

La licence informatique

La licence informatique se fait sur 3 ans et permet d’acquérir les bases de l’informatique. Elle permet aux étudiants d’avoir des bases solides pour poursuivre en master et se spécialiser dans un domaine particulier. En effet, la licence informatique est général et permet de voir plusieurs domaines liés à l’informatique. 

Vous êtes intéressés à en découvrir plus ? N’hésitez pas à lire la suite de l’article qui parle de mon expérience dans cette filière. 

La licence informatique : c'est quoi ?

Comme dit précédemment, elle se déroule sur 3 ans et est disponible aux étudiants bacheliers. Pour obtenir la licence, il faut obtenir 180 crédits ECTS qui sont étalés sur 6 semestres. Vous pouvez effectuer vos années en alternance ou non, tout dépend de ce que propose votre école. Personnellement, je n’ai pas fait d’alternance durant mes années de licence informatique. 

Le programme de la licence informatique

Ayant effectué mes années de licence informatique au CERI d’Avignon, je vais vous mettre le programme que j’ai suivi. Il est, généralement, le même que pour les autres écoles, mais n’hésitez pas à vous renseigner sur le site de celles-ci. 

Lors de notre première année, nous avons un programme général qui permet de se réorienter à la fin de celle-ci vers une licence de mathématiques. Cette première année est divisée en 2 semestres, de même pour les suivantes et voici le contenu du semestre 1 :

  • Algèbre (5 crédits) : c’est un enseignement qui contient :
    • Les démonstrations
    • Les nombres complexes
    • La trigonométrie
    • Le calcul matriciel
    • L’arithmétique
  • Analyse (6 crédits) : c’est un enseignement qui contient :
    • Les fonctions numériques
    • Le calcul Intégral
    • Les équations différentielles linéaires
  • Anglais et Accompagnement (4 crédits) : c’est un groupe de 3 enseignements :
    • Anglais
    • Méthodologie
    • Initiation à la BU et à l’utilisation de l’ENT
  • Bases de la programmation (8 crédits) : c’est un enseignement qui montre les bases de la programmation avec le langage informatique Python.
  • DB Web « Conception Internet » (2 crédits) : c’est un enseignement qui montre les bases de la programmation web avec les langages HTML et CSS. Cet apprentissage est accompagné d’un Mini-Projet (disponible dans mon Portfolio)
  • Fondement de l’informatique (3 crédits) : c’est un enseignement qui contient :
    • Algèbre de Boole
    • Fonctions et circuits logiques
    • Codages de nombres

Lors de ce semestre, j’ai découvert la programmation web avec les langages HTML et CSS. Le fait de faire un mini-projet dans cette matière m’a beaucoup aidé et j’ai beaucoup aimé ce fonctionnement. Ce semestre a été, relativement, facile pour moi, car j’étais déjà à l’aise avec les mathématiques et j’avais déjà vu du Python lors de mon année de Terminal. La programmation ne me plaisait pas, mais je m’accrochais, car j’aimais le web. À la fin de ce semestre, vous recevez vos résultats. À Avignon, si vous n’aviez pas votre semestre, vous pouviez compenser avec le second.

Cette première année n’est pas terminée et pour la clôturer, je vous présente le programme du second semestre :

  • Algèbre (4 crédits) : c’est la continuité du programme du premier semestre :
    • Systèmes linéaires
    • Espaces vectoriels
  • Analyse (4 crédits) : c’est la continuité du programme du premier semestre :
    • Fonctions de deux ou trois variables
    • Suites numériques
  • Anglais et Accompagnement (4 crédits) :
    • Anglais
    • Accompagnement
  • DB Web « Architecture Web Dynamique » (3 crédits) : c’est la continuité du programme du premier semestre ajoutant les langages PHP et JavaScript. Cet enseignement est, également, accompagné d’un Mini-Projet
  • Graphes (2 crédits) : c’est une introduction à la théorie des graphes :
    • Définitions et concepts de base
    • Représentation de graphes
    • Connexité
    • Graphes planaires
    • Parcours de graphes
  • Introduction aux systèmes d’exploitation (3 crédits) : c’est un enseignement qui contient :
    • Structure d’un OS
    • Commande Unix
    • Programmation Shell
    • Processus et parallélisme
    • Ordonnancement
    • Communication et synchronisation
    • Gestion de la mémoire
  • Programmation orientée objet (5 crédits) : c’est la suite des bases de la programmation en voyant le langage C++
  • Structure des ordinateurs (3 crédits) : c’est un enseignement qui contient :
    • Logique et circuits combinatoires
    • Logique et circuits séquentiels
    • Processeur

Ce deuxième semestre de la licence informatique est un peu plus poussé et compliqué que le premier. Néanmoins, il voit les bases et il est possible de s’en sortir. Cette filière, étant générale, est compliquée, car elle voit énormément de points différents. À vous de trouver ce qui vous correspond le plus. Personnellement, j’ai beaucoup aimé cette année, car j’y ai découvert la programmation web. Néanmoins, j’ai vite compris que la programmation informatique avec le python et le C++ n’était pas ma tasse de thé.

Nous voici avec l’année terminée, si vous l’avez loupée, vous ne repassez que vos matières où votre moyenne est inférieure à 10.

Si vous avez réussi votre première année, ou compensé vos semestres, vous êtes en deuxième année ! Selon les plus anciens, cette année, est la plus compliquée et j’ai le regret de vous confirmer cette information. En effet, j’ai redoublé ma deuxième année, car la licence informatique ne me plaisait plus et je ne m’investissais pas à fond.

Je vous laisse avec le programme du troisième semestre :
  • Algorithmique avancée et programmation (4 crédits) : une continuité du programme de la programmation orientée objet en C++
  • Anglais (3 crédits) : apprentissage de l’anglais scientifique avec des termes liés à l’informatique
  • Circuits pour systèmes embarqués (4 crédits) : continuité de structure des ordinateurs
  • DB Web « Modélisation base de données » (5 crédits) : continuité d’architecture web dynamique en y ajoutant les bases de données SQL, toujours avec un Mini-Projet
  • Fondement des réseaux (4 crédits) : continuité de fondement de l’informatique en voyant les adressages IPv4 et IPv6
  • Projet d’orientation professionnelle (2 crédits) : préparations aux stages, préparation d’un CV et d’une lettre de motivation
  • Programmation linéaire (4 crédits) : c’est un enseignement qui contient :
    • Introduction
    • Résolution graphique
    • Algorithme primal du simplexe
    • Dualité
    • Méthode Hongroise
  • Théorie des langages et analyse syntaxique (3 crédits) : c’est un enseignement qui contient :
    • Alphabet et langage
    • Automates finis
    • Expressions rationnelles
    • Grammaires et langages algébriques
    • Analyse syntaxique descendante et grammaire LL(1)

Beaucoup de ces enseignements peuvent vous sembler complexes à comprendre, mais si vous êtes intéressés par cette licence informatique, je vous conseille de faire des recherches plus avancées. Pour revenir à mon parcours, la seule matière qui m’intéressait était le web et on remarque très bien qu’il n’y en a pas beaucoup. L’année n’est pas terminée, mais c’était déjà assez compliqué pour moi.

Nous voici à la fin de cette deuxième année et voici le dernier semestre de celle-ci :

  • Administration des systèmes d’exploitation (4 crédits) : continuité de l’introduction aux systèmes d’exploitation. Dans cet enseignement, nous travaillons sur Linux avec de la programmation Shell, principalement
  • Algorithmique et optimisation (3 crédits) : continuité de programmation linéaire avec de la programmation en Julia
  • Anglais (3 crédits)
  • Assembleur et compilation (? crédits) : continuité de théorie des langages et analyse syntaxique
  • DB Web « Architecture web et base de données » (4 crédits) : continuité du programme du semestre 3 incluant, également, un Mini-Projet
  • Modélisation et programmation orientée objet (4 crédits) : continuité du programme du S3, incluant la programmation en Java
  • Outils Numériques (1 crédit)
  • Recherche Documentaire (? crédits)
  • Routage et Commutation (3 crédits) : continuité de fondement des réseaux
  • Statistiques et probabilités (3 crédits) : enseignement mathématique

Ce semestre conclu cette deuxième année de licence informatique. Je l’ai, donc, passé deux fois et, finalement, je l’ai obtenue. C’était deux années compliquées pour moi, mais je vous laisse lire mon article sur mon parcours scolaire pour en savoir plus.

Personnellement, je me suis arrêtée en L2, car le programme ne me plaisait plus et ne me correspondait plus. C’est pour cela que je m’arrête au programme de la deuxième année pour parler de ce que je connais. Si vous êtes intéressés par cette licence informatique et que vous voulez plus d’informations, n’hésitez pas à aller sur les sites de vos écoles qui regorgent d’informations. 

En troisième année, vous vous spécialisez dans le web ou dans le réseau, même si ça reste toujours plus ou moins général. 

Les débouchés

La licence informatique est faite pour continuer les études en master en se spécialisant dans un domaine particulier. Néanmoins, il est possible d’entrer dans le monde du travail à la fin de celle-ci, surtout si vous l’avez effectuée en alternance. Je vous mets quelques exemples de métiers si vous souhaitez vous faire une idée :

  • Développeur d’applications
  • Programmateur
  • Assistant ingénieur
  • Assistant chef de projet
  • Responsable sécurité informatique
  • Administrateur base de données
  • Développeur web
  • Administrateur réseau

Cette liste est à titre informative, car il est conseillé de continuer vos études en master par la suite. 

Mon expérience

J’ai, donc, effectué deux années de licence informatique après mon baccalauréat. Sortant d’un baccalauréat scientifique spécialisation ISN (Informatique et Sciences du Numériques), je me suis orientée vers cette licence qui me paraissait intéressante.

La première année m’a confortée dans l’idée de faire un métier dans l’informatique, mais, surtout, dans le web. Je me suis découvert une passion pour cet univers et j’ai vite été frustrée de ne pas en faire suffisamment. 

La deuxième année a été très compliquée pour moi et j’ai vraiment eu du mal à m’intéresser au programme. J’ai, d’abord, redoublé cette année en validant certains modules (comme le web). Puis, je l’ai repassée en étant plus acharnée, car je n’avais qu’une seule chose en tête : partir de cette licence informatique. 

Je ne veux pas vous dégoûter de cette filière, car ça peut correspondre à vos envies. Cependant, si vous savez que la programmation informatique n’est pas votre truc et ne vous intéresse pas, trouvez autre chose. 

Je vous laisse aller lire mon article sur mon parcours scolaire pour en savoir plus et pour connaître la suite de mon parcours. 

Un commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *